Produit en vedette

Le nouage des tapis est l'une des plus anciennes traditions Azéri. Les noueurs ont, au cours des siècles, transmis leur arts de générations en générations. Les couleurs et les motifs, datant de la fabrication originale des tapis, sont respectés. Certains tapis anciens, sont exposés dans des musées tels que le Louvre de Paris, le Métropolitain de New York ou l'Hermitage de Saint-Pétersbourg. Les tapis du Caucase sont principalement de; BAKOU, CHIRVAN, DAGHESTAN, DERBENT, GANDJA, KARABAGH, KAZAK, KHILA, KOUBA, MOUGAN, PEREPEDIL, SEIKHOUR, TALICH, TCHETCHEN. Les tapis du Caucase oriental ont des couleurs vives et sont tissés finement, avec beaucoup de petits motifs répétés et entremêlés. Cette zone orientale se divise en trois régions : les tapis du nord sont connus sous le nom de Kouba ; un peu plus au sud, ce sont les Chirvan , la région située au nord de la ville de Bakou produit des tapis de caractéristiques et de qualités diverses. Les tapis de prière du Caucase oriental sont particulièrement fins.

Tapis en soie Ghom

Ghom est une ville sainte au sud de Téhéran. C’est une ville qui produit des tapis de très haute qualité, noués finement. Les tapis Ghom ressemblent beaucoup à des tapis d’Ispahan et Naeens et sont très difficilement distinguables. Du bleu, vert et rouge sont utilisés sur un fond ivoire avec des motifs divers ce qui leurs rend parfois la copie Ardebil, Herati, et les modèles Djosheghan, tandis que d'autres utilisent des vases, des fleurs et l'arbre de vie.

C’est plutôt la technique de travail qui aide à d’identification du Ghom: elle est de haute qualité, aux nouages réguliers, ce qui donne un tissu très compact et durable. Les tapis Ghom sont, pour la plupart en soie. Toutes les couleurs sont d’origines végétales.

Tous les tons sont employés et, notamment, le rouge, le vert clair, le bleu, l’orange, le jaune, le brun et le noir.

Kilim

Kelim (kilim en turc, du persan gilim ; « couverture tissée grossièrement ») est la désignation d'une variété de tissages de Perse très connue, mais aussi le nom de la technique utilisée pour sa fabrication. Les kelims persans sont principalement produits par les nomades qui en font aussi biens des tapis (sans franges), que des sacs et des rideaux pour tente. Les kelims persans les plus connus sont Kelim Sumakh, Kelim Senneh, Kelim Fars et Kelim Ghashghaï. Les kelims sont également fabriqués dans plusieurs autres régions et, outre les persans, vous trouverez des kelims afghans, turcs et moldaves sur le marché. Exemples de kelims afghans : Galmuri, Maimane, Maliki et Golbarjasta. Les nomades baloutches qui vivent vers la frontière entre l'Afghanistan et l'Iran tissent également des kelims, souvent dans des couleurs plus foncées.

Latest blog

Top